International Kikadi Federation | MAI 2020 : LE POINT SUR LA RACE TO GAILLAC
5346
post-template-default,single,single-post,postid-5346,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

MAI 2020 : LE POINT SUR LA RACE TO GAILLAC

On le répète sans cesse : il ne faut pas tirer sur l’ambulance, surtout quand elle est à terre. Une fois de plus, c’est de Marseille que nous vient la nouvelle illustration de ce proverbe, et sans vouloir vous divulgâcher (mandieu que c’est un mot laid) le reste de l’article, ça remet presque tout en jeu ! Place donc au classement de la Race to Gaillac du mois de mai. Et vous commencez à en avoir l’habitude, on ne parle pas d’un petit jeu d’une émission mono-sport de notre radio préférée, on parle d’un vrai classement qui vous donnera tout au long de la saison une photographie instantanée des performances des stars de notre sport !

Des athlètes d’un fort beau gabarit…

« En Mai, y’a pas de mmmmmaaaaaaiiiiiiii ! »

Les mois se répètent, et le constat est sans appel : il en est encore parmi vous qui ne savent pas ce qu’est l’IPD. Alors une nouvelle fois, on vous rappelle ce qu’est cet indice de mesure de la performance kikadienne.

« Ah que coucou, mon IPD ! »

L’IPD (Indice de Prépondérabilité et Décisivité) est une combinaison assez complexe de performances individuelles qui permet de mesurer, le plus humblement et le plus honnêtement possible sur une échelle allant de Jérôme Thomas (0) à Sophie Kamoun (20), l’importance d’une victoire associée au poids du joueur dans le résultat obtenu. Calculé grâce aux technologies les plus avancées mises en oeuvre par notre partenaire « Big Data » @OptaDelmasIKF, cet indice est le véritable reflet de la performance de nos joueurs préférés.

  • Ligue « Légendes »

Il suffisait donc de se plaindre pour que nos Champions relèvent la tête et bombent le torse. Quelle fin de saison mes aïeux ! Ça se resserre à tous les niveaux, voyez plutôt (pas le chien de Mickey, cliquez pour agrandir à la place) :

 

 

C’est un chassé croisé en tête du classement chaque mois, et bien malin qui pourra donner le leader du mois prochain ! Courroucé par le mois dernier, Éric Di Meco a posé ses boules (et pas celles de son oncle, c’eut été trop facile) sur la table : 15 victoires en 19 participations, quasi 3 rép./match, 2 Balles de Match, 2 Golden Carottes (sur 3 possibles pour lui), et 1 Grand Chelem (le 9è en carrière). PIM, PAM, POUM, bonsoir Clara.

La Spoumante Maryse Éwanjé-Épée se retrouve à la 2è place, et c’est plutôt mérité vu des chiffres : 73% de victoire, quasi 2 rép./match et 1 Balle de Match, elle était pas là pour être ailleurs !

Pierre Dorian, et c’est inhabituel, occupe la 3è place. Il s’est un peu laissé aller le Pivert : moins d’1 victoire sur 2, à peine plus de 2 rép./match, ça risque d’être fatal pour le général au moment de lancer le sprint final …

Au classement général (cliquez pour agrandir) :

 

 

Grâce à son très bon mois de mai, Éric recolle aux basques de Pierrot qui va devoir changer aussi. Au moment de lancer le sprint final, l’écart est très mince entre nos 2 champions, rien n’est joué ! Pour la 3è place également, Maryse n’est pas loin de rattraper Vincent si elle continue sur sa lancée. Une fin de saison haletante en somme …

  • Ligue « Développement »

Aucun participant de la Ligue Développement n’a pris part aux joutes du Kikadi ce mois-ci, donc les plus malins d’entre vous auront compris que le classement ne bouge pas (cliquez pour agrandir) :

Le trio de tête composé de Bernard LaporteAdrien Aigoin et Richard Pool-Jones est toujours en place. Stephen pourrait foutre le zbeul, mais miskine il joue pas assez …

 

On se donne rendez-vous le mois prochain pour la suite de la Race to Gaillac édition 2019/2020 !!!

Pour le Board de l’IKF, notre spécialiste R2G, @MoscatoKiKaDi.

 

Vive le KiKaDi ! Vive la France ! Vive le Général ! Envoyez la Marseillaise !