International Kikadi Federation | AVRIL 2020 : LE POINT SUR LA RACE TO GAILLAC
5303
post-template-default,single,single-post,postid-5303,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

AVRIL 2020 : LE POINT SUR LA RACE TO GAILLAC

Quel mois d’avril nous avons vécu ! Bon, on ne parle pas du confinement, je crois que ça tape sur les nerfs de tout le monde, mais bien du Kikadi. Rendez-vous compte : les 2 villes les plus représentées par les auditeurs étaient Bayonne et Brive-la-Gaillarde (2 chacune). OK, Guy Lux. Vincent Moscato a passé 3 heures, 36 minutes et 30 secondes de sa vie à jouer au Kikadi. OK, l’horloge parlante. Le 2 avril, Denis Charvet a conclu la plus grande série de défaites de la saison (12). OK, Poulidor. Mais ce n’est pas àa le plus important. Et non : Vincent Moscato a réussi un Grand Chelem. On sait, ça fait un choc. Donc sans plus attendre, place au classement de la Race to Gaillac du mois d’avril. Et vous commencez à en avoir l’habitude, on ne parle pas d’un petit jeu d’une émission mono-sport de notre radio préférée, on parle d’un vrai classement qui vous donnera tout au long de la saison une photographie instantanée des performances des stars de notre sport !

Des athlètes d’un fort beau gabarit…

« En Avril, n’oublie pas d’appeler oncle Phil ! »

Les mois se répètent, et le constat est sans appel : il en est encore parmi vous qui ne savent pas ce qu’est l’IPD. Alors une nouvelle fois, on vous rappelle ce qu’est cet indice de mesure de la performance kikadienne.

« Ah que coucou, mon IPD ! »

L’IPD (Indice de Prépondérabilité et Décisivité) est une combinaison assez complexe de performances individuelles qui permet de mesurer, le plus humblement et le plus honnêtement possible sur une échelle allant de Jérôme Thomas (0) à Sophie Kamoun (20), l’importance d’une victoire associée au poids du joueur dans le résultat obtenu. Calculé grâce aux technologies les plus avancées mises en oeuvre par notre partenaire « Big Data » @OptaDelmasIKF, cet indice est le véritable reflet de la performance de nos joueurs préférés.

  • Ligue « Légendes »

Chez notre 5 majeur, force est de reconnaître que la fin de saison se fait plutôt en roue libre. Absorbés par le Masters et le Kikathlon, la Race est un peu délaissée. Les IPD ont du mal à dépasser 10, c’est vous dire …

Pierre Dorian récupère sa première place abandonnée le mois dernier, avec des statistiques dignes de son rang : 71% de victoire, plus de 3 rép./match, 2 Balles de Match, le Pivert est de retour aux affaires.

En seconde place, Éric Di Meco fait lui aussi un retour à un rang plus habituel : 56% de victoire, à peine plus de 2 rép./match, le marseillais se contente de sucer la roue …

Vincent Moscato prend la 3è place du podium, grâce notamment à un Grand Chelem réalisé en deuxième semaine. Et c’est bien tout ce qu’on a à se mettre sous la dent, tant le gaillacois est aux abonnés absents : 1 victoire sur 3, moins de 2 rép./match, mais surtout 4 Air Kikadi, plus que tout autre joueur ce mois-ci. On se sent par contre obligés de préciser qu’aucun Air Kikadi n’a été réalisé la semaine du grand Chelem, histoire de fermer des vieilles bouches du Rhône …

Au classement général (cliquez pour agrandir) :

Pierre garde la 1ère place, la légère décompression d’Éric pourrait être une aubaine pour la fin de saison du Pivert. Éric n’est pas très loin, mais après un mois de mars stratosphérique on se rend compte qu’il n’a pas su maintenir la pression. Vincent garde un petit matelas d’avance sur Maryse, mais c’est pas solide-solide … Et Denis, bah on sait toujours pas si il est sur le défensivement ou l’offensivement … ou mieux.

  • Ligue « Développement »

Seuls Adrien Aigoin et Christophe Dugarry ont pris part aux joutes de la Ligue Développement, et notre Président d’Honneur a facilement pris le dessus sur le représentant du Pyla : une simple victoire en 5 participations et 2,4 rép./match lui suffisent à devancer son adversaire. Pour Duga, pas grand chose à dire, on assiste là à un exemple typique de joueur non régulier. Voici le classement de mars (cliquez pour agrandir) :

Au classement général (cliquez pour agrandir) :

Le trio de tête composé de Bernard LaporteAdrien Aigoin et Richard Pool-Jones est toujours en place. Stephen pourrait foutre le zbeul, mais miskine il joue pas assez …

 

On se donne rendez-vous le mois prochain pour la suite de la Race to Gaillac édition 2019/2020 !!!

Pour le Board de l’IKF, notre spécialiste R2G, @MoscatoKiKaDi.

 

Vive le KiKaDi ! Vive la France ! Vive le Général ! Envoyez la Marseillaise !