International Kikadi Federation | ANALYSE : LE 7È GRAND CHELEM D’ÉRIC DI MECO
5104
post-template-default,single,single-post,postid-5104,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

ANALYSE : LE 7È GRAND CHELEM D’ÉRIC DI MECO

Ça y est, il y est arrivé ! À la recherche d’un succès qui le fuyait depuis tant de matchs, notre marseillais préféré a enfin réussi à boucler ce « coup de circuit » si particulier et si difficile à obtenir. Alors oui, vous pourriez nous dire : « d’autres l’ont fait avant lui ! », et vous auriez raison : en carrière, c’est bien Vincent qui réalise le tout 1er Grand Chelem de l’Histoire de notre sport le 5 septembre 2014. Et cette saison, c’est Pierrot et (toujours) Vincent qui réalisent le tout 1er double Grand Chelem le 4 octobre 2019. Alors pourquoi dédier un article au 7è Slam de Ricou ? Et bien tout simplement parce que sa performance fait partie des prestations les plus abouties qu’il nous ait été données de voir, il a tout simplement roulé sur le Kikadi pendant la semaine ! Retour sur cette performance majuscule, peuchère !

  • Lundi

Pour sa première levée, Éric veut marquer les esprit. Cette semaine, les planètes semblent être alignées : Maryse absente pour cause de maladie, une association avec Pierrot pour 4 matchs sur 5, pas de coupe d’Europe à commenter à Bout-du-Pont-de-Larn, bref : il est en mission. Le match se déroule sans accrocs, mais comme la semaine précédente, Denis est en feu. Il semble être le seul capable d’anéantir les plans du marseillais, bien aidé par son auditeur mais lâché par Vincent qui exécute son 1er Air Kikadi de la semaine. Malgré un départ tonitruant de l’équipe adverse et sans son auditeur qui devait être aux champignons, il porte son équipe jusqu’à la Balle de Match qu’il remporte (bizarrement) sur une question rugby !


6 réponses sur 13 éligibles* (46,15%)
2 Face à Face remportés sur 2 disputés (100%)
1 Balle de Match
Vincent en Air Kikadi


* les question éligibles sont toutes les questions auxquelles Éric peut répondre, donc ni les questions « Auditeurs », ni les Face à Face qui ne le concernent pas.

« Un indice visuel, pour vous, chez vous … »

  • Mardi

Est-ce la décompression du match de la veille ? On ne sait pas l’expliquer, mais Éric est en demi-molle. Heureusement pour lui, l’équipe adverse aussi, et seuls Vincent et Pierrot font aussi bien sur ce match. Seul piment de la partie : une question géographie où chacun peine à localiser la commune où le Grand Charles est décédé, attribuée (à tort selon @TitBack, notre essspert en acoustique) à Vincent après arbitrage audio. La prestation la moins aboutie de la semaine, à vite oublier pour se recentrer sur l’objectif de la saison.


2 réponses sur 8 éligibles (25%)
1 arbitrage audio défavorable


 

« … »

  • Mercredi

C’est à ça qu’on reconnait les Champions : ils ne font pas 2 mauvais matchs de suite. Et là, le Ricou il a posé ses roues sur la table pour fermer des bouches (on vous laisse imaginer comment). Vincent réalise son 2è Air Kikadi en 3 matchs, c’est assez exceptionnel, mais fait BEAUCOUP plus rare, Pierrot aussi. Pas une seule petite réponse pour le Pivert, mais de toute façon Éric avait décidé de prendre le match à son compte. Et là … comme souvent un mercredi lorsqu’il est opposé à Vincent et Denis, c’est la Golden ! Mais ça rentre comme papa dans maman, le marseillais poursuit sa quête.


6 réponses sur 7 éligibles (85,71%)
1 Golden Carotte
Vincent et Pierre en Air Kikadi


 

« Ce sport ne me mérite pas ! »

  • Jeudi

On se rapproche du Graal. Si il gagne ce match, Ricou se donnera une chance de Grand Chelem vendredi. Force est de constater que ses adversaires ne semblent pas concernés, mais il va pas s’en plaindre. Il déroule, et comme les auditeurs se neutralisent, il ne reste que Vincent pour le contr…….. nan on déconne, il fait son 3è Air Kikadi (oui, en 4 matchs, vous ne rêvez pas) ! Pas de fait de jeu à déplorer, et comme La République, l’Histoire est en marche.


4 réponses sur 8 éligibles (50%)
1 Face à Face remporté sur 1 disputé (100%)
Vincent en Air Kikadi


 

« Un jour je vais venir avec une batte de baseball ! Et je le dis sérieusement ! »

  • Vendredi

Tel le string de Loana, l’ambiance est tendue. Tout est fait pour piéger Éric : la rédaction d’RMC Sport s’est organisée pour donner les réponses à Vincent (enfin selon lui). Maryse est revenue, les équipes vont donc changer. Par le truchement de ces chaises musicales (et c’est la 1ère fois que cela se produit dans notre sport) il y aura donc forcément un Grand Chelem de réalisé cette semaine, car Pierrot aussi est en « Road To » à la faveur de ses associations avec le marseillais. Les enjeux sont donc simples : soit Éric gagne et il conclue brillamment sa semaine un peu plus près des étoiles (cherry on the cake : Vincent prendrait au passage sa 14è Cuillère de Bois), soit il perd et la coupe revient à la maison de Pierrot. Avouez que ce serait la plus belle carotte à laquelle on assiste depuis sa naissance. Éric marque par 3 fois mais perd ses 2 Face à Face contre Pierrot (dont 1 attribué à tort car les réponses étaient simultanées, toujours selon @TitBack notre essspert en acoustique), en revanche son équipe est au diapason : 2 réponses pour Maryse, 2 pour l’Auditeur. Le reste, c’est dans les livres d’histoire …


3 réponses sur 9 éligibles (33,33%)
2 Face à Face perdus


 

« Regardez : sans les mains ! »

En bref et pour résumer cette semaine stratosphérique, entre le 2 et le 6 mars 2020, Éric c’était :


21 réponses données sur 45 questions éligibles, soit un taux de réussite de 46,66% (oui, quasi 1 question sur 2)
1 Balle de Match remportée sur 1 situation possible (100% de réussite)
1 Golden Carotte remportée sur 1 situation possible (100% de réussite)
3 face à face remportés sur 5 disputés (60% de réussite)
7 questions BFM trouvées sur les 13 posées par Adrien, soit un taux de réussite de 53,84% (oui, plus d’1 question sur 2)


On te salue à toi Champion, tu as fait honneur à ton sport !!!

Vive le KiKaDi ! Vive la France ! Vive le Général ! Envoyez la Marseillaise !