International Kikadi Federation | ABÉCÉDAIRE DU KIKADI, PARTIE QUATRE !
5052
post-template-default,single,single-post,postid-5052,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
 

ABÉCÉDAIRE DU KIKADI, PARTIE QUATRE !

Quatrième partie : J, K, L…

 

Pour fêter la nouvelle année, nous vous offrons 3 nouvelles lettres de notre abécédaire ! Quel beau cadeau n’est-ce pas ? Et celui qui nous dit que quoiqu’il arrive, nouvelle année ou pas, c’était prévu au programme peut aller se faire cuire la zone de son corps qui phonétiquement correspond à la 17ème lettre de l’alphabet. 

J comme Justice : 

Robert Badinter disait un jour « la justice, c’est bien » ! Bon ok, ça reste à vérifier mais on est sur qu’un jour, il a du dire ça. Il y a plusieurs justice, la justice de l’homme (la plus répandue), la justice divine (elle reste à prouver), la justice nord coréenne (un mélange des deux précédentes avec plus de radicalité et surtout, moins de temps d’attente avant qu’elle ne soit rendue) et il y a la justice au kikadi, qui a déjà le mérite de s’appeler justice. Quoiqu’il arrive, la justice est primordiale pour notre sport, n’en déplaise à certains participants du sud-est de la France et d’un cycliste parisien, et il ne s’agit pas de Robert Marchand ! Bon, c’est vrai, la justice de notre sport laisse une grande place aux litiges mais en même temps, que serait ce sport sans les litiges ? Un jeu paisible qui se déroulerait dans la bonne humeur et sans haine ?! Vous imaginez une seule seconde Eric Di Meco dire à Adrien Aigoin « oh zut, si tu me dis que Pierrot a répondu avant moi, c’est que ça doit être vrai ! Quel dommage, je suis désolé pour mon auditeur d’avoir perdu ce point ! ». Vous imaginez Pierrot dire « c’est dommage que vous n’ayez pas entendu ma réponse malgré la bonne qualité de mon matériel, je me refuse de contester ce point ! ». Jamais de la vie ! Néanmoins, les justiciers de ce jeu restent Adrien Aigoin et Fred Pouhier, leurs décisions doivent être respectées quoiqu’il arrive 🎺 !

K comme Kikadi :

Pouvions-nous choisir un autre mot que Kikadi pour la lettre K ? On aurait peut être pu lui attribuer les mots comme karaoke, notre passion, kebab, notre régime alimentaire pour entretenir nos corps de rêve , kitesurf, le sport que pratique Vincent quand il est en vacance ou encore Kubiac, le célèbre Larry dans Parker Lewis ne perd jamais (on vient de perdre tous les moins de 35 ans sur ce coup !). On a choisi Kikadi parce que c’est tout simplement le plus grand sport du monde, celui qui nous rassemble tous malgré nos différences (on dirait un discours à l’ONU), avec ce sport nous sommes tous égaux, même si tu appelles des pains au chocolat « chocolatine » ou encore si tu mets ton lait avant les céréales ! Le kikadi est le fruit du cerveau de Mr Adrien Aigoin, qui, en 2015, eut la brillante idée de faire un jeu pour assurer une cohésion totale entre tous les membres du Moscato show. En effet, avant, dans l’émission, les participants passaient leur temps à s’écharper, crier, tout le temps contester quoi que ce soit, c’est alors que notre Adrien qui était alors producteur s’est dit « comment faire pour que tous les membres se rassemblent tous, s’amusent dans le calme et la sérénité, sans un mot plus haut que l’autre ? ». Et le kikadi fut créé.

L comme Lavoix :

Troisième élément de la Team Moscato, le plus discret de tous, Yann Lavoix assure quotidiennement son poste afin d’aider son équipe à gagner. Tel Robert Redford qui murmurait à l’oreille des chevaux, Yann Lavoix est l’homme qui murmure à l’oreille du Moscato. Pour pouvoir communiquer avec son poulain, le Lavoix doit réunir deux conditions, une technologie de point et du temps. Pour la première condition, le Lavoix bénéficie d’une connexion wifi de qualité vu qu’il (activation du mode guillemets à la Di Meco) « travaille » à France Télévisions, ce qui lui permet d’envoyer des textos presque instantanément à son partenaire au micro. Pour la deuxième condition, même réponse que pour la première, il « travaille » à France Télévisions.

À très vite pour la suite 🙂

Vive le Kikadi ! Vive le Général ! Vive la France !

Envoyez la Marseillaise !