International Kikadi Federation | Hall of Fame de l’IKF
293
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-293,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Le HALL OF FAME

Chaque jour pendant les vacances d’été, nous mettons à jour le Hall of Fame de l’IKF avec de nouveaux membres

Pourtant grand habitué du Super Moscato Show, PSA n’est devenu un joueur international de KIKADI que le jeudi 29 juin 2017 ! Associé à Vincent Moscato, il s’est incliné face à la paire Éwanjé-Épée/Dorian sur le score de 5-6.

Il y a peu d’enseignements à tirer de cette première sélection pour l’ancien sélectionneur. Il n’a pas réussi à tirer Vincent Moscato vers le haut mais pour sa défense, il n’est pas le seul à avoir échoué dans cette tentative…

Nous souhaitons évidemment une longue carrière à Phillipe Saint-André, le Board de l’IKF sera toujours à sa disposition pour l’aider à performer, comme à son habitude…

Une des plus grandes icônes des sports de plein-air français est également devenue joueur de Kikadi le jeudi 22 juin 2017, il s’agit de Luc Alphand ! Associé à Vincent Moscato et Sarah Pitkowski, il s’incline face à la triplette Éwanjé-Épée/Dorian/Despres sur le score honorable de 4-6.

Lucho, comme le surnomme Guy Bolt (c’est un ami, m’voyez), a honoré sa première sélection et donc inauguré sa licence le même jour que Cyril Despres avec une impression similaire, une certaine timidité dans l’effort.

Nous souhaitons le meilleur à Luc Alphand et nous n’avons que peu de craintes quant à ses prochaines participations au Kikadi, même si il venait à gagner. En effet, nous n’avons jamais vu un vainqueur poser pour la photo penché sur les dépouilles de ses adversaires ! On l’embrasse à Luc…

Le jeudi 29 juin 2017 marque également l’arrivée dans la grande famille du Kikadi du motard Cyril Despres ! Associé à Maryse et Pierrot, il s’impose face à la triplette Moscato/Pitkowski/Alphand sur le score de 6-4.

Plutôt spectateur qu’acteur pour sa première cap, Cyril donne l’impression d’avoir besoin de temps pour apprivoiser les subtilités (nombreuses, vous en conviendrez) de notre sport.

Nous souhaitons une franche réussite à « La Dépre » dans sa nouvelle carrière au Kikadi. Il sait, pour en avoir discuté avec le Board, que ses 5 victoires sur le Paris-Dakar ne pèsent pas lourd face à la perspective de rester invaincu au Kikadi…

C’est un grand espoir du Kikadi qui a honoré sa première sélection, le jeudi 15 juin 2017, à l’occasion du Championnat du Monde de Kikadi ! Jérôme Thomas avait été choisi par Gilbert Brisbois et Daniel Riolo pour renforcer leur équipe…

Dire que l’issue de ce choix tactique a été mi-figue mi-raisin serait un euphémisme tant la performance du jeune Jérôme a été calamiteuse ! Pensez-vous, aucune bonne réponse (certaines mauvaises langues prétendent même n’avoir jamais entendu le son de sa voix de tout le match, nous trouvons cela très dur avec cet espoir de notre sport) !

Résultat, une défaite cuisante pour l’équipe de l’After Foot sur le score de 4-10 face aux All Stars du SMS, en feu ce soir-là ! Malgré tout, nous souhaitons à Jérôme de rebondir vite, nous pensons sincèrement qu’il peut devenir un grand joueur de Kikadi !

Le Championnat du Monde de Kikadi du jeudi 15 juin 2017 a été l’occasion pour une autre grande voix de RMC d’honorer sa licence. Daniel Riolo a certes du s’incliner sèchement pour sa première cap mais il a pris sa défaite avec beaucoup de recul.

Il retrouvait pour l’occasion son compère Di Meco avec qui il a formé la meilleure équipe aux côtés de Gilbert Brisbois dans l’émission des adeptes des pratiques sexuelles extrêmes sur des drosophiles (vous l’avez ? Non, parce qu’elle est pas facile à capter celle-là !) qui se déroule chaque soir sur les antennes de RMC…

Nous ne tenons pas rigueur à « La Riole » de la légèreté avec laquelle il a traversé sa première participation à un match international. Il a été relativement bon en trouvant plusieurs réponses ce soir-là.

Lors de ce fameux Championnat du Monde de Kikadi, le jeudi 15 juin 2017, deux guest-stars étaient parmi nous. Pascal Obispo était de celles-là et a donc honoré sa toute première sélection. Et cette première a été scellée par une victoire assez nette 6-2 !

Associé à Éric Di Meco et Maryse Éwanjé-Épée, Pascal a battu l’équipe formée par Vincent Moscato, Pierre Dorian et Yves Camdeborde ! Malgré deux échecs dans ses face-à-face avec le Chef étoilé, Pascal a apporté sa pierre à l’édifice en emportant une question BFM TV au nez et à la barde de Rico !

De manière générale, « La Bispe » nous fit une bonne impression pendant tout ce Championnat du Monde avec une motivation et une implication de tous les instants. Nous ne pouvons que l’inciter à continuer ainsi à l’avenir. Quoi qu’il arrive, il fait déjà la fierté de tous les habitants de La Lande-de-Fronsac…

Le dernier joueur à intégrer notre caste lors du Championnat du Monde de Kikadi du jeudi 15 juin 2017 est donc le Chef Yves Camdeborde ! Associé à Vincent et Pierrot toute la soirée, il n’a pas pu réaliser de miracles mais en ses performances sont honnêtes malgré sa défaite lors du premier match.

À son actif, une victoire pour son premier face-à-face avec Pascal Obispo sur une question spéciale France 98 ! Pour le reste, il n’était pas dans une écurie suffisamment performante et/ou concernée pour briller au-delà de ses propres connaissances omnisports.

Nous souhaitons le meilleur à « La Cambe » pour sa carrière dans le Kikadi. Nous pensons sincèrement que le chef de file de la bistronomie est à la cuisine ce que Vincent Moscato est à l’humour. Un expert dans un domaine méconnu mais que le grand public préfère de loin…

Le Super Moscato Show a été marqué par LA FUSION ! En effet, nos deux émissions préférées ont fusionné l’espace de deux heures en ce mardi 6 juin 2017. Team Duga (Hosted by the Great Jean-Louis Toure) et le SMS (Hosted by le non moins Great Pierrot Dorian) ont fait avancer la science comme rarement dans l’histoire ce jour-là…

Christophe Dugarry a participé à deux matchs mais l’Histoire retiendra que pour sa première sélection, associé à Vincent Moscato face au tandem Di Meco/Éwanjé-Épée, Christophe s’est incliné sur le score de 5-6 sans vraiment peser dans les débats !

Fort heureusement, « La Dugue » survola le second match avec une victoire 8-5 et pas moins de 4 réponses données dont une question BFM TV au nez et à la barbe du Grand Di Meco ! L’occasion pour notre bordelaise préférée de tirer la langue à ses nombreux détracteurs…

Plutôt très habitué aux émissions partagées avec Pierre Dorian, Laurent Sciarra a eu l’honneur de devenir un joueur international de Kikadi le vendredi 7 avril 2017 ! Associé à Éric Di Meco, il s’incline sur le score de 3-5 face à la redoutable paire constituée par Pierre Dorian et le spécialiste du Air Kikadi, Vincent Moscato.

Qu’on se le dise, la performance de Laurent ne demeurera pas dans les mémoires tant il a paru être plutôt un spectateur qu’un véritable acteur. On lui pardonne à Laurent, nous savons qu’il n’est pas évident d’entrer dans la cour des grands.

Nous lui souhaitons une longue et fructueuse carrière. De toute façon, « La Sciarrasse » est un homme de records. Il détient le record du nombre de lancers francs en deux minutes (dans le Guiness Book les types !), nous avons hâte de voir quel record au Kikadi Laurent voudra tenter…

Si vous attendez de l’objectivité concernant ce nouveau membre du Hall of Fame de notre Institution, passez votre chemin ! L’auteur de ces lignes est un grand fan de celui qui se cache derrière le compte Moscato Kikadi… 74ème joueur de l’Histoire du Kikadi, sous vos applaudissements !

Intronisé le vendredi 17 février 2017 lors du match des présidents de fan-clubs, Yann a survolé les débats ce jour-là ! Si vous avez assisté au Kikadi du Board, vous retrouverez quelques similarités… Associé à Vincent Moscato et Christophe Cessieux, il s’impose 7-4 sans coup férir !

Aussi élégant sur le terrain que dans la vie, « La Moscasse » surprit plus d’un COTOREP (on connait lesquels et on les surveille alors gaffe à vous les types !) par sa connaissance du jeu et sa facilité à faire des différences ! Un grand joueur même quand il n’a pas le bonheur d’être associé au Président Bolt !

Le match des présidents de fan-clubs qui se tint le vendredi 17 février 2017 a permis à DiMeco Kikadi d’inaugurer sa licence de l’IKF lors d’une rencontre mémorable. Ce n’est un secret pour personne, le fair-play n’est pas la qualité première de Rodolphe. Sa proximité avec son mentor le dédouane de toute responsabilité dans ce trait de caractère…

Rodolphe a certes perdu (à nouveau) ce jour-là, mais il a fait la démonstration qu’il n’est pas simplement un bon camarade, mais aussi un espoir prometteur de notre sport. Et pas prometteur au sens « Jérôme Thomas » prometteur, on veut dire vraiment prometteur au sens « héritier de Di Meco » prometteur !

Quoi qu’il advienne (et cela quelque soit le moment de la journée ou la hauteur du soleil), « La Rodasse » est un pilier de notre Institution et il représente l’avenir au sein de l’IKF ! Nous n’avons que de l’amour pour le type !

C’est un comédien et un humoriste de grand talent qui fit son entrée dans notre Hall of Fame le mercredi 8 février 2017 ! Non, pas Kev Adams, certainement pas ! On parle bien de Christophe Junca, plus connu sous le nom de Titoff. Associé à sa copine marseillaise, il s’impose sur le score de 7-5 contre la paire composée par Vincent et son exact négatif (rapport à la première phrase, réfléchissez, ce n’est pas si compliqué, même pour toi Julien…)

Malgré une partie relativement discrète et une performance qu’on ne saurait qualifier d’inoubliable, Titoff a participé au succès de la Team Di Meco de façon incontestable.

Nous souhaitons une longue vie au Kikadi à « La Toffasse » pour qui nous avons le plus profond respect. Nous sommes persuadés qu’il n’est pas du genre à choper la Grosse Tête ou à choper le Boulard. On l’embrasse à Christophe !

En ce début du mois des canards, très précisément le vendredi 3 février 2017, un rugbyman emblématique du Racing a fait son entrée dans la cour des grands du Kikadi. Henri Chavancy a inauguré sa licence par une défaite 3-7 face à la Team Di Meco.

Riton était pourtant en situation de surnombre puisqu’il faisait équipe avec Pierrot et Le Gros (le plus possible on essaye de vous proposer des rimes les types, c’est pas plus cher et ça mange pas de pain !). Malgré tout, il a réussi à arracher une question BFM TV et tout un chacun sait que ce n’est pas une mince affaire face à Rico !

Très connu sur le rectangle vert pour sa propension à distribuer des marrons, nous souhaitons à « La Chavasse » une magnifique carrière au Kikadi, faite d’implication, d’intensité et de questions BFM TV !

Claudia Tagbo, on la bade à l’IKF ! Quand elle inaugura sa licence de joueuse internationale de Kikadi ce mercredi 21 décembre 2016, nous ne boudions pas notre plaisir.  Claudia entama sa carrière par une victoire nette associée à Di Meco mais qu’il convient de relativiser par la faiblesse de ses adversaires, à savoir Vincent et Frank dont la puissance comique est inversement proportionnelle à celle de notre Claudia nationale…

Il y a peu de choses à retenir de sa première performance mais nous vous conseillons tout de même de réécouter le premier Kikadi de la carrière de Claudia. Pas tant pour sa performance, bien qu’honorable elle ne casse pas des briques, mais bien pour retrouver l’un des pires auditeurs de l’Histoire de l’émission, nous n’en dirons pas plus. Ça se passe en cliquant ici ou !

Si à chaque fois que « La Tague » nous rend visite, les auditeurs sont de ce tonneau (pardon mais c’était obligé les types !), on sera les plus heureux du monde ! Steven, si tu nous lis, fais attention à toi minot, tu nous fais peur…

Pur hasard les types ! Pur hasard si Michel Desjoyeaux fit son entrée dans l’antre du Kikadi le jour d’Halloween le lundi 31 octobre 2016. Associé à Éric Di Meco, le « Professeur » s’incline de justesse 6-7 face à la paire Moscato/Lombard et un Vincent en fusion…

Michel a eu quelques difficultés à se faire entendre mais soyons francs, la compagnie des baleines et des OFNI doit être plus reposante que celle des malades mentaux (certains le reconnaissent en off) de 17h45 sur RMC !

Néanmoins, nous souhaitons à « La Déje » une belle et prolifique carrière au Kikadi. Certes, son palmarès en sport de plein air est honorable, plus de 25 victoires dont un doublé sur le Vendée Globe mais Michel a bien conscience que cela n’est rien comparé à un Grand Chelem au Kikadi !

Il est des types à qui on pardonnera toujours tout et même plus ! Parce qu’ils sont vraiment drôles, sensibles, honnêtes et aussi parce que ce sont des amis. Rhum1 est de ceux-là pour l’auteur de ces lignes ! Le lundi 10 octobre 2016, le match de la direction de l’IKF a permis à Monsieur Un d’inaugurer sa licence de l’IKF !

Nous n’allons pas détailler ce match et relancer une polémique qui a du mal à être dépassée (la faute à qui ?!), nous dirons simplement que la prestation de notre inamovible vice-président ne rentrera pas dans les annales de notre Institution !

Ce n’est pas le plus important pour « La Rhumasse », même s’il entretient un certain flou de temps en temps, qui demeure un compétiteur respectueux de ses adversaires et de l’arbitre ! On lui souhaite évidemment longue vie au type, Dieu sait qu’on le bade !

Soyons sérieux une minute les types, au moment où nous intronisons l’Unique, le Maître, le Joyau, le… C’est trop ?! Quand on parle du Président Bolt, ce n’est jamais trop les types, sachez-le bien ! Tout comme Rhum1, Guy Bolt a fait son entrée dans ce Hall of Fame le lundi 10 octobre 2016  !

L’Histoire retiendra que le Président permit à Vincent et Pierrot  de réaliser une nouvelle decima, c’est suffisamment rare pour être signalé ! Face au tandem Di Meco/Éwanjé-Épée « renforcé » par Rhum1, la performance du Président est excellente avec trois réponses données et un charisme qui aide ses partenaires à se surpasser.

Il n’est pas déconnant que le Président de notre Institution soit capable d’être performant quand il joue au sport dont il préside à la destinée ! L’IKF est bien heureuse d’être guidée par un tel Homme, « La Boltasse » !

En ce mois de septembre 2016, un représentant des Experts fait son entrée dans le Hall of Fame de l’IKF ! Plus précisément le mardi 20 juin 2017, Olivier Girault est associé à Éric Di Meco et célèbre sa première sélection par une victoire 6-5 face à la paire Moscato/Dorian.

On l’embrasse à Olive mais sa première cap ne laisserait pas une trace indélébile dans les archives de l’IKF. Il a traversé le match discrètement comme souvent lors d’une première sélection…

Champion d’Europe puis Champion du Monde et enfin Champion Olympique avec l’équipe de France de Handball, le palmarès de « l’Olive » est honorable mais il ne deviendra exceptionnel qu’à la condition qu’il réalise un Grand Chelem ou une réelle carrière au Kikadi. Le reste, ça vaut que dalle !

En année olympique, la première semaine du Moscato Show est parfois pleine de surprises, ce fut le cas en août 2016. Le jeudi 25 août 2016 restera comme le jour où Pierre-Yves Leroux fit son entrée dans la légende ! Associé à Jacques Monclar et opposé à la paire Moscato/Depret, il s’impose sur le fil 3-2.

Pierre-Yves a réalisé ce jour-là le hold-up parfait ! Transparent pendant tout le match, il surgit sur la balle de match pour apporter le point décisif et la victoire à son équipe ! Bien Pierre-Yves, bien !

Bonne chance à « La Pyle » pour sa carrière au sein de notre sport millénaire, ses débuts sont très prometteurs ! Qu’ils continuent ainsi à contester la décisivité qui reste la marque de fabrique du grand Éric Di Meco…

Le début de saison 2016-2017 marque également l’éclosion de l’immense Laurent Depret au grand jour. Le jeudi 25 août 2016, Laurent fait son entrée ici avec une défaite ! Associé à Vincent Moscato, il s’incline 2-3 face à la paire Monclar/Leroux.

Malheureusement pour Laurent, sa performance honorable n’empêcha pas la défaite de la Team Moscato. Il a pourtant amené 50% des points de son équipe. Alors certes, vu qu’il s’incline 2-3, cela ne représente qu’une réponse mais on a vu pire pour une entrée en matière dans le grand monde du Kikadi…

Quoi qu’il arrive, on l’embrasse à « La Dépre » et on lui souhaite le meilleur dans cette nouvelle carrière qui s’ouvre à lui. Son talent semble certain et il n’y a aucune raison pour qu’il ne devienne pas aussi bon joueur de Kikadi que le journaliste qu’il est !

Attention les types avec ce nouvel entrant, c’est pas pareil que d’habitude ! Pour la première émission de la saison 2016-17, le lundi 22 août 2016, notre institution accueille le plus grand entraineur français de Handball de tous les temps ! Tous ceux qui ont pensé « Onesta » seront maudits sur 6 (soit exactement la différence de titres entre les deux amis) générations !

Le moins que l’on puisse dire à propos de la première sélection du grand Daniel Costantini, c’est que quand ça veut pas, ça veut pas… Pourtant associé à l’immense Éric Di Meco, Daniel réussit la prouesse de s’incliner face à la paire Moscato/Charvet ! Humiliation suprême, c’est Denis Charvet lui-même qui emporte le match sur point décisif…

Nous souhaitons le meilleur à « La Cosse » pour cette nouvelle étape de sa carrière exceptionnelle. Il sait que tous ses titres ne valent rien comparé à une victoire au Kikadi ou un Grand Chelem. Daniel, c’est un ami, on l’embrasse.

Ce jeudi 26 mai 2016, le Super Moscato Show était en direct de Gaillac, capitale du Triangle des Bermudas et berceau de notre Institution millénaire ! À émission exceptionnelle, invité exceptionnel. Le grand Christian Califano a connu sa première sélection à cette occasion.

Associé à Vincent Moscato et Julien Cazarre, Cali s’est incliné sèchement face à la triplette magique composée de Maryse, Pierrot et Éric ! Score final 2-8, on a connu meilleure entrée en matière… Christian a réalisé un performance digne de la carrière internationale de Moscato, c’est tout dire.

Nous maintenons tout de même notre confiance à « La Calife » dont nous savons l’implication et le sérieux à l’entrainement. De toute façon, un type qui a joué dans « Le Fils à Jo » ne peut pas être foncièrement mauvais ! Après le Ruby et la moto, nous souhaitons le meilleur à Christian avec le Kikadi, le seul véritable sport connu à ce jour…

Ce mercredi 11 mai 2016, un fier représentant du monde des fouetteurs de balles jaunes multisurfaces a fait son entrée dans ce Hall of Fame ! Guy Forget est entré ici par une victoire 5-3 face à la triplette très magique Moscato/Laporte/Monclar ! Faut dire qu’il était associé avec un Di Meco en feu et un Dorian égal à lui-même… On a connu plus compliqué pour une entrée en matière.

Peu de choses à retenir de cette première cap pour notre nouveau membre du Club des Guy ! Il a traversé la partie en toute discrétion comme un Tsonga en Grand Chelem pour les connaisseurs de ce sport mineur 😉

Nous souhaitons tout de même le meilleur à « La Forge » pour cette nouvelle carrière qui s’ouvre à lui. Nous lui faisons confiance pour mettre en place des séances d’entrainement efficaces pour préparer ses prochaines prestations au Kikadi. Nous savons de sources sûres que la Suisse dispose des meilleures installations pour se faire en Europe…

Le mercredi 27 avril 2016 est une date historique à plus d’un titre pour Sophie Kamoun ! Tout d’abord, elle marque son entrée dans le Hall of Fame de l’IKF, et quelle entrée ! Sans aucun doute la plus belle dans ce temple de l’excellence depuis sa naissance…

Associée à Jacques Monclar (tiens, tiens…), Sophie a été simplement stratosphérique pour son baptème du feu ! En effet, elle a marqué 5 des 8 points de son équipe, empoché la question BFM et apporté la victoire sur Balle de Match… Comment ne pas tomber sous le charme d’une athlète aussi accomplie ?!

Lorsque les responsables data établissent les statistiques du Kikadi, ils ont l’habitude de résumer en une phrase le match en question. Ce jour-là, voilà ce qu’ils écrivaient pour qualifier la performance de « La Moune » : Kamoun fait la leçon à la doublette Moscato/Cazarre… En tout état de cause, l’IKF se félicite que la paire formée ce jour-là fasse toujours des merveilles…

C’est un jeune rugbyman prometteur qui a fait son entrée au Hall of Fame le jeudi 7 avril 2016 ! Jules Plisson a inauguré sa participation au Kikadi par une défaite 5-6 face à la triplette Di Meco/Éwanjé-Épée/Cazarre. Associé à Vincent Moscato et Bernard Laporte, Jules n’a rien pu faire pour empêcher la Spoumante de surgir sur la Balle de Match…

Malheureusement, Jules n’a pas donné une image des plus enthousiasmantes pour sa première sélection. Très en retrait même pour un rugbyman, il n’a pas su influer sur l’issue du match. Gageons qu’il prendra plus de poids au fur et à mesure de ses sélections à venir.

Nous souhaitons une immense carrière à « La Plisse » et nous pensons qu’il a le potentiel pour s’imposer comme un tout grand de notre sport millénaire. Il trouvera toujours une oreille attentive auprès d’Éric pour faire progresser son jeu…

C’est un personnage atypique qui a fait son entrée dans ce Hall of Fame le mardi 1er mars 2016, l’ancien boxeur Louis Acariès ! Associé Vincent Moscato et Julien Cazarre, Louis n’a rien pu faire pour éviter une défaite 4-8 face à la triplette Di Meco/Éwanjé-Épée/Monclar.

Comme de nombreux membres du club fermé et select des joueurs de Kikadi, Louis a fait une entrée timide dans le grand monde du sport. Sa timidité peut-elle s’expliquer par son intention de ne pas empêcher sa copine Di Meco de viser le Grand Chelem ? Ce genre de magouilles n’est pas monnaie courante à Marseille…

Quoi qu’il advienne, nous souhaitons à « La Cariasse » une carrière prolifique dans notre sport. Gageons qu’elle sera plus fructueuse que son passage à l’Ohèmeu ! Louis trouvera toujours une oreille attentive et attentionnée à l’IKF si le besoin s’en faisait ressentir… On lui souhaite en tous les cas.

C’est une icône qui intègre notre Hall of Fame en ce jeudi 18 février 2016, l’immense Yannick Noah ! Associé à Vincent Moscato et Denis Charvet, il a apporté une véritable âme à cette équipe pourtant opposée à la triplette Di Meco/Éwanjé-Épée/Cazarre.

Sur le papier, il n’y aurait pas du y avoir photo et pourtant ! Après quelques minutes, la #TeamMoscato menait sur un score qui aurait signifié victoire au ping-pong, 7-0 ! Score final, 9-2, l’effet Noah expliqué en moins de 15 minutes… La présence de Yannick suffit parfois à faire déjouer n’importe qui. Même les plus illustres joueurs de notre sport…

Même si sa performance brute fut légère, la présence de « La Yanasse » a été déterminante dans la réussite de son équipe. Nous souhaitons le meilleur à Yannick, il était fait pour exceller au Kikadi, un des rares sports qui se joue très facilement sans chaussures…

Un rude, une ronce, un foufou a fait son entrée dans notre Hall of Fame ce mardi 9 février 2016 ! Greg Lamboley est de la famille depuis cette date et une victoire pour son premier match professionnel. À la clé, une victoire assez impressionnante si l’on tient compte des forces en présence…

En effet, Greg était associé à deux joueurs fragiles. Le nouveau venu Philippe Gardent qui fêtait sa deuxième sélection et surtout Vincent Moscato ! Contre toute attente, malgré une participation timide, son équipe s’est imposée 6-5 avec un Vincent stratosphérique : plusieurs points, une question BFM TV et la Balle de Match, excusé du peu…

Nous souhaitons une longue vie au Kikadi à « La Bolasse » que nous badons particulièrement pour son panache et sa résistance à la supériorité manifeste du Grand Di Meco. Joueur loué pour sa polyvalence, Gregory a toutes les qualités pour devenir un grand joueur de Kikadi…

Bon les types, arrêtez les conneries ! C’est pas n’importe qui là, c’est pas pareil, c’est plus du tout la même chose ! Le lundi 14 septembre 2015, un taulier, un vrai, a rejoint la grande famille du Kikadi ! Serge Simon fait partie du Hall of Fame de l’IKF…

Et quelle entrée mesdames et mesdames (qui êtes toutes des amies de Mac Hardy…) ! Une association avec Vincent Moscato et une victoire 8-4 face à la paire pourtant expérimentée composée de Éric et Maryse… Serge Simon a survolé les débats dans les grandes largeurs rendant muet et incapable du moindre sursaut un Éric Di Meco pourtant à son plus haut niveau !

On va pas se mentir, à l’IKF on le bade à « La Sime » ! Pour l’ensemble de son oeuvre ! Nous serons tolérants avec le Docteur puisque nous savons que ses futures participations au Kikadi seront compliquées à caser dans son emploi du temps… Le type est quand même Vice-Président de la FFR en charge de la communication, du marketing, des partenariats, de la petite enfance, du cochon à la broche et du Ricard, soyons tolérants les types !

Claudia Tagbo, on la bade à l’IKF ! Quand elle inaugura sa licence de joueuse internationale de Kikadi ce mercredi 21 décembre 2016, nous ne boudions pas notre plaisir.  Claudia entama sa carrière par une victoire nette associée à Di Meco mais qu’il convient de relativiser par la faiblesse de ses adversaires, à savoir Vincent et Frank dont la puissance comique est inversement proportionnelle à celle de notre Claudia nationale…

Il y a peu de choses à retenir de sa première performance mais nous vous conseillons tout de même de réécouter le premier Kikadi de la carrière de Claudia. Pas tant pour sa performance, bien qu’honorable elle ne casse pas des briques, mais bien pour retrouver l’un des pires auditeurs de l’Histoire de l’émission, nous n’en dirons pas plus. Ça se passe en cliquant ici ou !

Si à chaque fois que « La Tague » nous rend visite, les auditeurs sont de ce tonneau (pardon mais c’était obligé les types !), on sera les plus heureux du monde ! Steven, si tu nous lis, fais attention à toi minot, tu nous fais peur…

Pur hasard les types ! Pur hasard si Michel Desjoyeaux fit son entrée dans l’antre du Kikadi le jour d’Halloween le lundi 31 octobre 2016. Associé à Éric Di Meco, le « Professeur » s’incline de justesse 6-7 face à la paire Moscato/Lombard et un Vincent en fusion…

Michel a eu quelques difficultés à se faire entendre mais soyons francs, la compagnie des baleines et des OFNI doit être plus reposante que celle des malades mentaux (certains le reconnaissent en off) de 17h45 sur RMC !

Néanmoins, nous souhaitons à « La Déje » une belle et prolifique carrière au Kikadi. Certes, son palmarès en sport de plein air est honorable, plus de 25 victoires dont un doublé sur le Vendée Globe mais Michel a bien conscience que cela n’est rien comparé à un Grand Chelem au Kikadi !

Il est des types à qui on pardonnera toujours tout et même plus ! Parce qu’ils sont vraiment drôles, sensibles, honnêtes et aussi parce que ce sont des amis. Rhum1 est de ceux-là pour l’auteur de ces lignes ! Le lundi 10 octobre 2016, le match de la direction de l’IKF a permis à Monsieur Un d’inaugurer sa licence de l’IKF !

Nous n’allons pas détailler ce match et relancer une polémique qui a du mal à être dépassée (la faute à qui ?!), nous dirons simplement que la prestation de notre inamovible vice-président ne rentrera pas dans les annales de notre Institution !

Ce n’est pas le plus important pour « La Rhumasse », même s’il entretient un certain flou de temps en temps, qui demeure un compétiteur respectueux de ses adversaires et de l’arbitre ! On lui souhaite évidemment longue vie au type, Dieu sait qu’on le bade !